ZAD (Zone A Défendre) du bois du Tronçay

21/02/2013 21:19

Dans le Morvan, l’occupation s’organise dans un bois visé par un projet industriel

Riverains et militants écologistes tentent de faire barrage à un immense incinérateur qui doit s’implanter au pied du Morvan. L’occupation vient de commencer.

« Un événement grave est en train de se produire dans le Morvan ! » Depuis lundi 4 février, les habitants du pays Corbigeois (Nièvre) sont aux abois. De toute urgence, ils font appel au renfort de militants écologistes de toute la France, pour faire stopper le début de déforestation du bois de Tronçay, au pied du Morvan.

Depuis un peu plus d’un an, ils s’opposent à un projet de scierie et d’incinérateur géants, porté par l’industriel Erscia, qui lorgne sur une forêt de 110 ha sur la commune de Sardy-lès-Epiry. Le projet, soutenu par la majorité départementale socialiste, doit permettre l’installation d’une usine de production d’électricité « verte » par incinération de bois, adossée à la plus grosse scierie de France. Ersia projette d’y fabriquer 250 000 tonnes de « pellets », les granulés utilisés pour le chauffage au bois.

suite de l'article sur le blog du Comite pour une Nouvelle Resistance
http://comite-pour-une-nouvelle-resistance.over-blog.com/article-dans-le-morvan-l-occupation-s-organise-dans-un-bois-vise-par-un-projet-industriel-115169623.html


ZAD (Zone A Défendre) du bois du Tronçay


http://zad-boisdutroncay.org/index.php



Association pour le Développement dans le Respect de l'Environnement en Territoire Morvan

http://www.adretmorvan.org

 

Une délégation du Comité NDDL18 était sur la ZAD du bois du Tronçais ce lundi 23 septembre. Nous avons pu discuter avec les habitants qui resistent là-bas contre le projet d'incinérateur-scierie d'ERSCIA.

Le Comité NDDL 18 s'est rendu lundi 23 Septembre sur les lieux de la contestation (depuis février 2013) de la construction d'une scierie géante et d'un incinérateur-pollueur en Morvan, sur la commune d'Epiry dans la Nièvre. Nous avons été accueillis tout au long de la journée par Claude et Jérôme, des habitants proches du site, qui assurent la permanence de l'occupation lorsqu'il n'y a personne.
Ils nous ont présenté le problème posé par ce projet, l’histoire de la contestation locale, son extension au national, l'état des procédures judiciaires en instance, et ils nous fait la visite des lieux.

En l'état actuel, nous pouvons préciser que les permanences sur le site ne sont pas assurées de manière continuelle, faute de bénévoles et de volontaires, et que nos amis nous ont dit leur préoccupation à cet égard. Si des soutiens nombreux se sont déclarés, il semble y avoir une période assez difficile en cet automne et à l'entrée de l'hiver. Il y a 230 km de route pour se rendre à la Zad du Morvan en partant de Bourges.

Si nous nous montrons solidaires du combat qu'ils mènent, nous avons "du pain sur la planche" ! Dans l'immédiat, il faut que les lieux puissent accueillir les personnes qui s'engagent à assurer la permanence du site dans de bonnes conditions, notamment un aménagement de la cuisine, l'isolation de la salle d'eau, terminer la construction de l'Atelier (pose d'une porte vitrée), la construction d'une toilette sèche supplémentaire...


Les matériels suivants sont nécessaires dans l'immédiat : des éclairages en LED, des batteries 12 W, des Lumogaz pour le chauffage et la lumière. Si vous disposez de ce matos et si vous voulez les fournir, faites-nous le savoir par retour de courriel : nddlcomite18@laposte.net

 

 Il nous faut décider du coup de main sur place et de l'opportunité de répondre aux besoins de matériels. Par la suite, nous pourrions participer à la permanence en prenant en charge des périodes convenues entre nous et la Zad du Morvan. Voilà où nous en sommes.

 

Un Camille

 

Toutes les infos sont sur le site d'Adret Morvan : http://www.adretmorvan.org/incinerateur_scierie_erscia.php

 

 

Galerie de photos : ZAD (Zone A Défendre) du bois du Tronçay