Stéphane Travert, ministre éclairé de l’agriculture intensive

29/06/2017 18:31

Le nouveau ministre de l’Agriculture a apporté sa contribution aux débuts difficiles mais révélateurs du gouvernement. Cet ami des pesticides l’est aussi du nucléaire, en accord avec son profil d’anti-écologiste primaire.

Pour une entrée en matière, c’est parfait. Tout juste nommé ministre de l’Agriculture par Emmanuel Macron, Stéphane Travert a démarré sur les chapeaux de roue avec une interview remarquée chez Jean-Jacques Bourdin.

Interrogé sur les propositions contenues dans un rapport interministériel projetant de revenir sur l’interdiction de l’épandage aérien et l’utilisation de certains pesticides, les néonicotinoïdes suspectés d’être des "tueurs d’abeilles", le ministre a confirmé que ce retour en arrière était bel est bien envisagé : « On peut le prendre comme ça », a-t-il benoîtement concédé. Avec de tels propos, le tout nouveau ministre devrait, normalement, combler assez rapidement son déficit de notoriété.

 

Source et article complet : http://www.regards.fr/mauvais-esprit-par-guillaume-liegard/article/stephane-travert-ministre-eclaire-de-l-agriculture-intensive