Michel Autissier et le baiser de l’ours - Article gilblog.fr

23/06/2016 11:56

Au début, ce n’était qu’une rumeur mais il semblerait bien que l’état de santé de Michel Autissier se soit brutalement dégradé, nécessitant des soins intensifs en milieu spécialisé. En effet, ce dernier, depuis son élection en tant que président du Conseil Départemental voue une admiration sans borne au Duc Jean de Berry au point d’être complètement habité par le personnage. De là à franchir le pas de la possession, la marge était faible et elle vient d’être allègrement franchie. En effet, Michel Autissier en état de transe a souhaité propulser l’avatar qui le possède, du XIVème siècle au siècle de l’espace, de la vitesse et de l’altitude. Ainsi, depuis hier,( Berry Républicain du 14 juin 2016, page n°6), notre vaillant Duc Jean a vu son effigie apposée sur le fuselage d’un “AWACS” militaire d’Avord. Espérons que lors des longs vols stratosphériques qui vont lui être imposés il ne sera pas victime du mal de l’espace sachant que l’on ne passe pas impunément du cheval au Boeing…

Autissier-et-ours-2

Comme nous l’avions constaté au muséum de Bourges lors de l’inauguration de l’exposition relative à l’ours, Michel Autissier, possédé par le Duc Jean jusqu’au bout des ongles, s’est approprié la passion du Duc pour les ours et notamment sa relation avec “Oursine” qui devint sa mascotte. Cette relation devenue par ailleurs si intense qu’Oursine par la volonté du prince accompagne pour l’éternité le gisant du Duc, au pied de son tombeau.

Le président du Conseil Départemental sans doute désireux d’inscrire ses pas dans ceux de son mentor, est brutalement tombé en pâmoison en voyant l’ours Valentin lors des fêtes médiévales de Bourges les 11 et 12 juin 2016. La puissance des effluves hormonales de la bête firent en un instant tourner le sang de notre élu qui bien que préférant l’ours Blanc, s’abandonna sans vergogne à l’étreinte virile des pattes de l’ours brun, avant d’échanger un baiser sensuel au “chamallow “  (Le Berry Républicain du 13 juin 2016, page n°2 a immortalisé la scène et publié la photographie, élevée depuis au rang de document  historique).

A l’heure où nous mettons sous presse, nous ne sommes pas en mesure d’apporter plus de précisions sur l’évolution des ces événements, les autorités politiques et médicales refusant obstinément de répondre à toutes les questions des médias.

 

> Alain Broglio, envoyé spécial pour la revue «”Science et psychologie” et “gilblog”.

 

Source et article : http://www.gilblog.fr/berry_blog/michel-autissier-et-le.html