Bourges : Les amis nazis de la responsable du FNJ

04/11/2015 17:51

Le 9 novembre prochain, Marine Le Pen se rendra à Bourges, au Palais d’Auron, pour l’unique meeting organisé par les candidats frontistes de la région dans la perspective des élections régionales de décembre. Pour préparer l’événement, on peut compter sur la tête de liste Philippe Loiseau bien sûr, mais aussi sur toute la nouvelle génération de militants frontistes qui ne manqueront pas d’entourer leur chère présidente à la tribune. Ce qu’on se demande, c’est si Julie Apricena, la secrétaire départemental du Cher du FNJ, invitera aussi ses amis néonazis à venir lui serrer la main…

 

Interrogée la semaine dernière à Besançon sur la présence de néonazis au sein du FN, Marine Le Pen a déclaré : « Pour moi, des personnes qui s’autoproclament néonazis, je n’accorde pas la moindre autorité à leur parole, la moindre, par conséquent, si ces personnes disent cela, c’est parce qu’ils ont une volonté de nuire au Front national ». Difficile de la croire quand on voit le profil de la secrétaire départementale du FNJ qui l’accueillera à Bourges le 9 novembre prochain.

Julie Apricena côté pile…

Julie Apricena côté pile…

Julie Apricena, née en novembre 1991, fait en effet partie de ces jeunes militants FN que le parti aime à mettre en avant, afin de rajeunir son image : tout sourire sur les affiches aux élections départementales et cantonales, on la retrouve régulièrement aux côtés de Philippe Loiseau, et elle pose fièrement avec les principaux responsables du FN, toutes tendances confondues, de Bruno Gollnisch à Florian Philippot.

Julie croix celtique

… Et Julie Apricena côté face, avec son joli t-shirt à la gloire de la race blanche !

Sympas, les copains de Julie, mais pas trop

Sympas, les copains de Julie, mais pas trop « Philippot compatible » !

Mais cette ancienne militante du Bloc identitaire connue sous le pseudonyme de Laura Dupond a aussi un côté obscur, peu conforme aux canons frontistes actuels : car elle aime à passer du temps avec des néonazis du 58, à Nevers et Garchizy, comme son copain Alexandre Talbot, alias Alex Berry, proche de l’Avaricum SkinHead Crew (ASHC). Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’on a pu constater une certaine proximité entre le ASHC et le Front national, puisque au moins deux de ses membres, Mickael Renuy et Michael Canot, ont assuré la protection rapprochée de Marine Le Pen en novembre 2014 lors de ses déplacements en Bourgogne (voir la vidéo réalisée par le groupe antifasciste la RAFI).

 

Lire l'article complet sur : http://lahorde.samizdat.net/2015/11/04/bourges-les-amis-nazis-de-la-responsable-du-fnj/

 

Lundi 9 novembre à 18h à Bourges - Rassemblement contre le FN