Accueils citoyens, squats, réseaux d’entraide : de nouvelles formes de solidarité

22/11/2017 14:53

Face au désengagement des pouvoirs publics qui refusent de répondre à leurs obligations légales et morales d’accueil et d’hébergement des migrants (demandeurs d’asile, mineurs non-accompagnés, familles avec enfants, etc), l’action dite « citoyenne » prend de l’ampleur et réinvente des formes d’intervention directe.

On le voit chez nous, dans le Calvados : squats, réseaux d’entraide et d’accueil, mobilisations spontanées… Faut-il y voir un vaste élan de résistance positive contre l’acharnement monomaniaque des gouvernements successifs ? Ou est-ce, à l’inverse, un basculement vers un militantisme humanitaire, actant comme état de fait la résignation de ne plus pouvoir s’opposer à un État bulldozer, au risque d’inciter les autorités à se défausser encore davantage de leurs obligations ? Nous sommes allés à la rencontre de ces nouveaux « délinquants solidaires ».

 

Source et article complet : http://www.racailles.info/2017/11/accueils-citoyens-squats-reseaux.html?m=1