Sur Les Pavés : Les Antifas

19/06/2013 13:23

Qui sont les antifascistes d’aujourd’hui ? Alice s’est intéressée à ces militants parfois violent, quelques fois pacifistes, à l’occasion des divers rassemblements en hommage à Clément Méric, la semaine dernière à Paris.


SUR LES PAVÉS : LES ANTIFAS par latelelibre

Petit précis d’Antifascisme

L’antifascisme est une forme de résistance. De ce fait, il est inexistant dès lors que l’ultra droite reste silencieuse.

Ce mouvement émerge en 1920 pour faire face à la montée du fascisme en Europe et il murit dans les années 30 donnant naissance au Front Populaire. Durant la Seconde Guerre mondiale le mouvement s’enracine au sein des groupes résistants opposés aux dictatures fascistes et nazies

Dès les années 80 en France, les mouvements antifascistes prennent pour cible les militants d’ultra-droite, aussi appelés « skinheads ». Tout droit venus d’Angleterre (alors en pleine guerre des Malouines), les skins’ débarquent en France, prônant leur idéologie fasciste et avec pour mission : “rendre sa culture à la France”. Des « extrémistes » qui n’hésitent pas à employer la force pour mener à bien leur combat… C’est alors que des groupes antifascistes violents tels que les Red Warrios, les Ducky boys (chasseurs de skins) ou encore les Rudy Fox se développent afin de contrer la montée de cette extrême droite. Une guerre de gangs, motivée par une guerre d’idées s’étale dès lors dans plusieurs grandes villes françaises comme Paris, Marseille, Lyon et Lille. Reconnaissables grâce à leur style vestimentaire, les antifas et les skinhead se livre a des batailles rangées pour « gagner » leur territoire, mais aussi pour défendre leurs idées. En l’occurrence, afin de regagner une liberté d’exister au delà de sa couleur de peau, au delà de son statut social et au delà de sa confession, pour les antifas.

 

http://latelelibre.fr/reportages/sur-les-paves-les-antifas/