Saint Palais. Et maintenant 15 000 volailles industrielles ?

08/03/2017 11:19

Le mauvais sort semble s’acharner contre les habitants de Saint Palais. Après les émanations nauséabondes (et mauvaises pour la santé) de sulfure d’hydrogène produites par le site de stockage de déchets de Veolia, un projet de site d’élevage de volailles vient empoisonner un peu plus l’atmosphère.

 

En janvier 2017, la municipalité de Saint-Palais a reçu une demande de permis de construire, pour l’édification d’un “atelier de volailles” (des dindes), sur le territoire de la commune au lieu-dit l’Aujonnière.
Mais le poulailler industriel est loin de plaire aux élus municipaux, aux habitants du village et aux associations locales pour qui la réalisation de ce projet sera une nuisance de plus à Saint Palais.

 

En effet, ce poulailler conçu en collaboration avec les abattoirs de Blancafort (appartenant à la société Terrena qui a racheté Doux en 2015), serait la troisième installation ICPE (Installation classée pour la protection de l’environnement) de Saint-Palais, après l’installation de stockage de déchets (dits “non dangereux”) de Veolia et le silo de céréales du groupe Soufflet. Et tout ça concentré dans un rayon de deux kilomètres et demi !

 

Le projet “d’Atelier de volailles de chair” à Saint Palais comprend notamment une salle d’élevage de mille huit cent soixante douze mètres carrés. Comme on compte en moyenne en France six à huit dindes au mètre carré dans les élevages intensifs, il y aurait donc entre onze mille et quinze mille volailles dans le bâtiment (information confirmée par le propriétaire). Et ce ne sera pas du “bio” !

 

Source et article complet : http://www.gilblog.fr/le-blog-des-pesticides/saint-palais-et-maintenant.html