Retour sur la manifestation du 9 janvier à Nantes - NDDL

10/01/2016 12:38

Communiqué final de la tractovélo du 9 janvier

L’ensemble du mouvement contre le projet d’aéroport, avec ses organisations, collectifs... a préparé dans l’urgence la mobilisation du 9 janvier 2016. Il fallait exiger l’abandon immédiat de la procédure d’expulsion initiée par AGO/Vinci, au nom de l’État, le 7 décembre et relancée pour le 13 janvier. Le référé-expulsion concerne 4 exploitations et 11 lieux de vie...

Nous remercions les paysan-nes venus avec leurs tracteurs, plus de 450, crier la colère du monde paysan. Ces menaces d’expulsion, sans même le respect de la trêve hivernale, avec mise sous séquestre des biens et cheptels, avec des astreintes financières exorbitantes, sont sans précédent, et intolérables.

Nous remercions les 20 000 personnes au moins qui, en vélo ou à pied, ont apporté leur soutien aux habitant-e-s et paysan-nes concerné-e-s.

Nous remercions enfin les milliers et milliers de personnes qui nous soutiennent dans notre lutte, et l’ont montré aujourd’hui dans plus de 40 rassemblements aux quatre coins de France, et même au-delà, comme à Barcelone.

Nous avons fait la démonstration de notre force collective, capable de définir et de tenir ensemble des formes de lutte innovantes, dans une ambiance conviviale et militante : une tracto-vélo-piétons sur le périphérique nantais. Nous avons affirmé la cohésion d’un mouvement riche de sa diversité, déterminé à ne rien lâcher pour sauver les terres de la Zad et tous ceux qui les font vivre...

Hier soir encore, un message a été adressé au Président Hollande pour qu’il respecte sa parole donnée qu’il n’y aurait ni expulsions, ni début des travaux avant l’épuisement des recours. Ceux des arrêtés « lois sur l’eau » et « espèces protégées » sont en cour d’appel. Le respect de la parole présidentielle implique d’attendre, et donc de renoncer au référé-expulsion.

Le silence de M. Hollande est demeuré jusqu’à cette heure assourdissant. Il peut encore entendre raison et intervenir auprès de AGO/Vinci pour l’abandon de la procédure avant le 13. Notre détermination demeure intacte pour l’obtenir. Tous ensemble nous serons capables de nous opposer aux tentatives de début des travaux, capables d’arracher l’abandon du projet.

Rendez-vous si nécessaire devant le TGI de Nantes le mercredi 13 janvier à 10h30.

On ne lâche rien !

A lire aussi :la prise de paroles des opposant-e-s à l’aéroport à l’arrivée des convois, sur le pont de Cheviré

Source : https://zad.nadir.org/spip.php?article3392

 

 

Notre-Dame-des-Landes : face à la pression policière, les paysans décident de lever le camp de Cheviré

 

Le blocage du périphérique nantais par plus de 80 tracteurs a commencé cet après-midi. Les paysans opposés au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes exigaient une réponse claire du président de la République. Réponse du gouvernement : des CRS surarmés dans la soirée. Les paysans ont décidé de lever le camp.

Source et article complet : http://www.reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-face-a-la-pression-policiere-les-paysans-decident-de

 

 

Après la manifestation de samedi, les opposants à l'aéroport avaient décidé de rester sur le pont de Cheviré dans la nuit de samedi à dimanche.

Plusieurs centaines d'opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui bloquaient le périphérique de Nantes et l'un de ses principaux ponts depuis samedi à la mi-journée, ont quitté les lieux après l'intervention des forces de l'ordre dans la nuit de samedi à dimanche. >>> Retrouvez les images de l'évacuation ici.

Plusieurs dizaines de camions de CRS ont convergé vers le pont vers 22 h samedi soir, puis les forces de l'ordre ont entamé leur intervention vers 23 h. Après plusieurs tentatives de négociation pour un départ à l'amiable, une charge à l'aide de gaz lacrymogènes a été lancée vers 23 h 45, accélérant le départ des quelque 60 tracteurs qui bloquaient encore le passage. Peu avant une heure du matin dimanche, ils étaient tous partis du périphérique par les bretelles de sortie, en direction du sud. 

Ce blocage du périphérique faisait suite à une importante manifestation d'opposants, entamée dans la matinée de samedi aux abords de Notre-Dame-des-Landes et en plusieurs points de Nantes. Elle a réuni plus de 20 000 personnes, 400 tracteurs et un millier de cyclistes, selon l'Acipa, la principale association d'opposants au projet d'aéroport nantais, la police parlant de 7 200 manifestants.

Les différents convois ont ensuite convergé sur le pont de Cheviré par lequel passe le périphérique à l'ouest de Nantes. Alors que le gros des manifestants commençait à se disperser à partir de 15 h 30, plusieurs organisations paysannes ont annoncé qu'elles poursuivaient une occupation illimitée du pont de Cheviré tant que le président Hollande ne renoncerait pas à l'expulsion des habitants du site prévu pour le futur aéroport nantais.

 

Les forces de l'ordre, samedi soir à Nantes.

Les forces de l'ordre, samedi soir à Nantes. | (Photo : AFP)

Les opposants sur place.

Les opposants sur place. | (Photo : AFP

Les barnums installés sur le pont de Cheviré.

Les barnums installés sur le pont de Cheviré. | (Photo : Reuters)

Les tracteurs restent en place sur le périphérique.

Les tracteurs restent en place sur le périphérique. | (Photo : Marc Roger/Ouest-France)

70 tracteurs sur les 400 qui ont participé à la manifestation, restent bloquer le périphérique sans limite de durée.

70 tracteurs sur les 400 qui ont participé à la manifestation, restent bloquer le périphérique sans limite de durée. | Photo: Reuters

Rassemblement d'opposants à la Neustrie.

Rassemblement d'opposants à la Neustrie. | Photo: Marc Roger/Ouest-France

Des centaines de manifestants à pied se rassemblent.

Des centaines de manifestants à pied se rassemblent. | Photo: Marc Roger/Ouest-France

Au moins 300 vélos sont en route vers Nantes.

Au moins 300 vélos sont en route vers Nantes. | Photo: Jérôme Fouquet/Ouest-France

Le périph sud de Nantes vide et désert.

Le périph sud de Nantes vide et désert. | Photo: Marc Roger/Ouest-France

Les manifestants viennent de toute la France.

Les manifestants viennent de toute la France. | Photo: Jérôme Fouquet

Le convoi des opposants traverse la ZAD

Le convoi des opposants traverse la ZAD | Photo: Jérôme Fouquet/Ouest-France

Les milliers de manifestants entrent sur le périph' nantais pour rejoindre le pont de Cheviré.

Les milliers de manifestants entrent sur le périph' nantais pour rejoindre le pont de Cheviré. | Photo: Marc Roger/Ouest-France

Le convoi en provenance du nord traverse le pont de Cheviré, il va être rejoint par le convoi en provenance du sud de Nantes.

Le convoi en provenance du nord traverse le pont de Cheviré, il va être rejoint par le convoi en provenance du sud de Nantes. | Photo: Jérôme Fouquet/Ouest-France

Le succès de la manifestation va au-delà des espérances des organisateurs.

Le succès de la manifestation va au-delà des espérances des organisateurs. | Photo: Marc Roger/Ouest-France

Les opposants refusent de quitter le périph' nantais.

Les opposants refusent de quitter le périph' nantais. | Photo: Marc Roger/Ouest-France

Les tracteurs sont enchaînés.

Les tracteurs sont enchaînés. | (Photo : Ouest-France)

Les tracteurs sur le départ.

Les tracteurs sur le départ. | (Photo : Ouest-France)

Source : http://www.ouest-france.fr/environnement/amenagement-du-territoire/notre-dame-des-landes/direct-manif-anti-nddl-les-opposants-en-route-vers-nantes-3960268


 

#ZAD #NDDL: soutiens partout !!!

 
Suite à la superbe manifestation de ce samedi à Nantes (merciiiiiii aux 23000 présent-e-s !) Suite à la tentative des flics de maintenir le blocus qu’on était en train de lever En soutien aux habitant-e-s de la #ZAD #NDDL qui résistent depuis 4 décénies à l’appétit vorace des bitumeurs ultra-capitalistes, ultra-décomplexés avec le soutien des politiciens et des gens d’armes, et qui passent en procès à Nantes le 13 janvier sous le coup d’une assignation-racket de Vinci En soutien au principe même de résister à la destruction de toutes les zones à protéger
SOLIDARITÉ PARTOUT ! En parallèle aux rassemblements de Nantes, près de 40 manifestations ont eu lieu à travers la France (mais pas que!): Auxerre, Bar le Duc, Barcelone, Besançon, Bordeaux, Cahors, Cap Sizun, Carcassonne, Chambéry, Clermont-Ferrand, Épinal, Gueret, Esperaza, Landerneau, Lannion, Laragne, Lille , Limoges, Lons le Saunier, Lyon, Mâcon, Marseille, Montréal, Nancy, Narbonne, Nice, Nîmes, Paris, Rouen, Saint-Brieuc, Strasbourg, Toulouse, Valence. Amplifions la résistance!

Source : https://www.facebook.com/nonaeroportNotreDamedesLandes/ et infos sur les rassemblements : https://www.facebook.com/note.php?note_id=844877415620639