"Je dois acheter mes billets de train !" : ces élus qui redeviennent de simples citoyens

06/08/2017 12:21

Ils ont été battus ou ont décidé de quitter la sphère publique. Anciens élus, ils entament un nouveau parcours… parfois plein de surprises.

 

La scène se déroule dans une cuisine, en avril 2015. Un fils accable son père de reproches : "Papa ! Je ne te vois qu’à la télé !" Le "papa", c’est Yann Galut, à l’époque député socialiste frondeur. Battu dans sa circonscription du Cher aux dernières législatives, il est désormais à plein-temps à Bourges et donc beaucoup plus disponible pour faire "le plein d’activités" avec sa famille, confie-t-il d’un ton enjoué. Son retour à la réalité ? Yann Galut le décrit sans fard :

"Je dois reprendre une ligne téléphonique, acheter mes billets de train, voyager en seconde classe, prendre le métro, réserver mon hôtel… Et quand j’arrive quelque part, ce n’est plus le député qu’on attend, c’est moi qui patiente ! Du jour au lendemain, on quitte la bulle dans laquelle on a été."

Pour la première fois depuis cinq ans, il a pu faire les soldes à Bourges. Et s’est retrouvé tout surpris de tomber sur de "nouvelles boutiques" qu’il ne connaissait pas. De retour dans son cabinet d’avocat, Yann Galut estime pouvoir "retrouver 4.000 euros rapidement".

 

Source et article complet : http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170802.OBS2914/je-dois-acheter-mes-billets-de-train-ces-elus-qui-redeviennent-de-simples-citoyens.html