« Immorefugee », l’autre face de l’immobilier à Calais

25/03/2017 14:26

Il y a quelques mois, Marco Tiberio et Maria Ghetti publiait « Immorefugee », un livre photo qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un journal immobilier, à la différence près que les propriétés vacantes sont des maisons de fortune construites par les réfugiés de la « Jungle de Calais », aujourd’hui démantelée.

Avec comme gage de qualité une petite pastille jaune sur laquelle se détache en noir « Best Offers » sur la page de couverture, « Immorefugee » est un livre à l’humour noir qui fait rire jaune. Les pages de ce journal immobilier pour la ville de Calais présentent des habitations faites de bâches, de tissus, et de planches de bois en des termes tels que « bon investissement », « superbe affaire » ou encore « finitions de haute qualité ». Un « super duplex » consiste ainsi en deux tentes identiques côte à côte supportées par une fragile structure en bois. Et pour cause, ces constructions se trouvaient dans la « Jungle de Calais » qui, du début des années 2000 jusqu’au 24 octobre 2016, a vu passer des dizaines de milliers de migrants sur leur route pour l’Angleterre.

 

La juxtaposition d’univers si différents déroute au premier abord, et certains commenceront par se demander si le mauvais goût n’occuperait pas la première place du podium.

 

Source, photos et article complet : http://www.oai13.com/featured/immorefugee-lautre-face-de-limmobilier-a-calais/

Site « Immorefugee » : http://www.defrostudio.eu/immorefugee-home