Emeutes : L’Etat peaufine ses nouvelles tactiques de "maintien de l’ordre"

05/10/2017 16:51

Manifestations : la nouvelle stratégie anticasseurs de la police

Le Figaro, 29/09/2017 à 14:24

Confrontées, lors de certaines manifestations, à des émeutiers très violents et organisés, les forces de l’ordre veulent adapter leur tactique de maintien de l’ordre.

Alors que les réformes du Code du travail, de l’assurance-chômage et des retraites augurent d’une possible montée en puissance de la contestation sociale et que Jean-Luc Mélenchon caresse le rêve chimérique de réunir un million de manifestants sur les Champs-Élysées, les forces de l’ordre phosphorent pour changer leur tactique de maintien de l’ordre. Selon nos informations, Gérard Collomb a adressé dès le 26 juin dernier un courrier aux directeurs généraux de la police et de la gendarmerie, ainsi qu’au préfet de police de Paris, afin que soit menée une réflexion « à droit constant » sur la prise en charge des violences dans les rassemblements au sein desquels s’insinuent casseurs et professionnels de l’émeute. « Le ministre de l’Intérieur, particulièrement attaché à la liberté absolue de manifester, travaille au plus près avec les organisateurs, confie un conseiller. Ces derniers nous ont fait part de leur inquiétude pour l’intégrité physique des personnes au sein des cortèges mais aussi pour leur propre image, qui risque de se retrouver écornée par l’irruption de 150 personnes incontrôlées . Nos forces devaient tirer tous les enseignements, partager leurs pratiques et adapter leur posture. » Certaines idées encore à l’ébauche au sein des directions ne figurent pas dans la note de dix pages remise le 28 juillet dernier au ministre d’État. Au dernier stade des réflexions, une nouvelle organisation des dispositifs se dessine.

 

Source et article complet : http://cettesemaine.info/breves/spip.php?article2492