Du PCF au parti du commun ? La crise des partis s’accentue à gauche

29/06/2017 18:33

Bien qu'ils aient réussi à former un groupe parlementaire indépendant de la France Insoumise, les élus PCF n'incarnent plus l'opposition au pouvoir qu'ils espéraient. Affaibli par la montée en puissance du parti de Mélenchon et par une campagne des législatives où les tensions avec la France Insoumise se sont accentuées, le PCF envisage de faire peau neuve et même de changer de nom.

C’est in extremis que les communistes ont réussi à former un groupe parlementaire distinct de celui de la France Insoumise à l’Assemblée, notamment grâce au soutien de quatre députés ultra-marins. Les meubles ont été sauvés pour le parti historique mais le vent du boulet se fait encore sentir. En effet, le PCF n’échappe pas à la dynamique de recomposition qui affecte l’ensemble de l’échiquier politique depuis l’accession au pouvoir d’Emmanuel Macron et du raz de marée de LREM aux législatives.

Lors du conseil national qui s’est tenu le week-end dernier, la nécessité urgente de transformer le parti s’est imposé auprès des militants, ce que Pierre Laurent, secrétaire général du parti, traduit par l’exigence d’un « chantier de transformation profonde et rapide de notre parti » qui devrait aboutir à faire « notre propre révolution démocratique et de donner naissance à un nouveau parti ».

Un changement de nom qui transformerait le PCF en « parti du commun », pour faire plus à la mode et liquider le communisme que le PCF n’incarnait plus depuis des décennies, est envisagé.

 

Source et article complet : http://www.revolutionpermanente.fr/Du-PCF-au-parti-du-commun-La-crise-des-partis-s-accentue-a-gauche