COP21 : le gouvernement interdit les manifestations sur la voie publique

19/11/2015 16:06

Profitant du ras-de-marée répressif initié suite aux attentats du vendredi 13 novembre, le gouvernement a fait interdire les manifestations qui devaient se dérouler en marge de la conférence sur le climat, dont la grande manifestation du 29 novembre.

LeMonde nous apprend que :

Le gouvernement a décidé, mercredi 18 novembre, l’annulation de la grande manifestation qui devait se tenir à Paris, entre les places de la République et de la Nation, dimanche 29 novembre, veille de l’ouverture de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP21), de même que les événements prévus le dimanche 12 décembre, au lendemain de la clôture de la conférence. Le gouvernement avait dans un premier temps laissé entendre qu’une solution de remplacement serait proposée aux organisateurs, il apparaît finalement que ça ne sera pas le cas.

Dans un communiqué qui devait être publié mercredi soir, le ministère des affaires étrangères, qui assure la présidence de la COP21, écrit :

« La situation créée par les attentats odieux du 13 novembre et les investigations menées depuis imposent que les conditions de sécurité soient renforcées. Dans ce cadre, la totalité des manifestations organisées dans les espaces fermés et aisément sécurisables seront maintenues. En revanche, afin d’éviter tout risque supplémentaire, le gouvernement a décidé de ne pas autoriser les marches pour le climat prévues sur la voie publique à Paris et dans d’autres villes de France les 29 novembre et 12 décembre. »

La COP21 n’a elle pas été annulée, et il est bien difficile de croire que le gouvernement français se soucie plus de la sécurité des centaines de milliers de personnes qui comptaient protester contre cette conférence que des 40.000 diplomates que la conférence accueillera.

Source : http://rebellyon.info/COP-21-le-gouvernement-interdit-les

 

 

COP 21 : « Nous ne respecterons pas l’interdiction de manifester »

Malgré l’interdiction de la marche mondiale pour le climat, certaines organisations maintiennent leur appel à manifester.

Les appels à la résistance se multiplient depuis l’annonce, mercredi soir par le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, de l’interdiction des manifestations en marge de la conférence de l’ONU pour le climat.

Source et article complet : http://www.politis.fr/COP-21-Nous-ne-respecterons-pas-l,33091.html

 

COP 21 : les renseignements font la tournée des squats du 94

Ce jeudi 19 novembre au matin, un agent du renseignement est venu toquer à la porte de plusieurs squats d’Ivry, en vue de la COP 21.

 - 47.3 ko

Une pote sonne à la porte du Moulin. Je regarde par la fenêtre et j’aperçois avec elle un homme d’une quarantaine d’années, vêtu d’un imperméable. L’amie, gênée visiblement par sa présence, me demande de descendre.

Je descend ouvrir, prenant soin de refermer derrière moi, pour aller parler à notre invité surprise.

L’homme se présente tout de suite comme policier des renseignements. Avant même d’engager la conversation, je lui demande sa carte de visite, qu’il me tend après avoir également montré sa carte de police.

Laurent C., lieutenant au service territorial du renseignement du Val-de-Marne, enchaîne en demandant si le lieu prévoyait d’accueillir des gens pendant la COP 21 et si nous avions prévu d’y organiser des activités. On lui rétorque qu’on n’a pas l’intention de lui répondre, que nous n’avons aucune raison de lui donner des informations sur ce qu’il se passe dans notre domicile et que nous ne comprenons pas pourquoi le fait d’être un squat impliquait de devoir informer les forces de police sur notre volonté d’accueillir ou non des ami-e-s chez nous.

S’engage une discussion surréaliste au cours de laquelle Laurent C. s’inquiète du fait que nous pourrions accueillir des "Black blocs", vous savez, "des personnes en uniforme noir qui jettent des bombes incendiaires sur les forces de police". On lui répond qu’on ne voit pas de quoi il parle et que cette catégorie de personnes ne correspondait pas à quelque chose qui existe vraiment, que cette manière de fabriquer des cases est pour le moins caricaturale. On ajoute qu’à notre connaissance, "il y a aussi d’autres personnes en uniforme qui jettent des grenades sur les militants". Pas très subtile comme réponse, mais on peut bien se permettre un peu de provoc.

Source et article complet : http://paris-luttes.info/cop-21-les-renseignements-font-la-4205