Au coeur de la « vallée de la mort », une ferme bio s’installe sur un site industriel

26/07/2015 17:28

Depuis janvier, Joseph Robert est le premier paysan installé sur une ferme longtemps abandonnée, située sur les terres d’un ancien site industriel, dans l’Orne. Les salariés de l’équipementier automobile Faurecia, ses voisins, seront bientôt ses premiers clients. D’autres paysans sont attendus à ses côtés, au cœur de celle que l’on surnomme la vallée de la mort, pour ses anciennes usines d’amiante.

Au début, il y a le Ciriam (Campus industriel de recherche et d’innovation appliquées aux matériaux), implanté à Caligny, au Nord-Ouest de l’Orne, sur une superficie de 61 hectares. Il est porté par un syndicat mixte composé du Conseil régional de Basse-Normandie, du Conseil général de l’Orne et de la communauté d’agglomération du Pays de Flers. La zone acquise se compose de trois tranches et accueille diverses entreprises, essentiellement industrielles, en particulier Faurecia, équipementier automobile.

Particularité : une ancienne exploitation laitière se trouve sur l’une des trois tranches. La nature du terrain, sa déclivité, la présence d’une rivière en contrebas – La Vère – et de zones humides ne permettent pas l’installation d’une activité industrielle (à lire sur Basta ! : notre reportage sur la Vallée de la mort). D’où la réflexion pour la re-création d’une activité agricole sur le site. L’activité devra prendre en compte les caractéristiques environnementales du lieu et pourra bénéficier du potentiel commercial que représentent les salariés des entreprises sur place, mais aussi de son implantation périurbaine : la ville de Flers se trouve à sept kilomètres.

Source et article complet ici : http://www.bastamag.net/Une-ferme-a-l-usine