CODAC - Journal d'occupation

Depuis novembre 2016 nous alertons sur le non respect des droits élémentaires des demandeurs d'asile. Nous avons écrit à la préfecture, rencontré la mairie... Aucune solution réelle n'a été apportée. Sans la solidarité de dizaines de berruyers, des femmes isolées, des mineurs, des familles avec enfants en bas âge dormiraient dehors la nuit régulièrement. Il nous est impensable de nous arrêter là, le respect des droits humains n'est pas une option. Constatant la vacance de très nombreux appartements à Bourges, nous avons décidé qu'il était temps de les mettre à contribution, le temps qu'une solution satisfaisante pour tous soit trouvée.

Centre Social Autogéré

Venue de l'huissier et expulsion

A notre premier entretien avec France Loire, son directeur général a passé un peu plus d'une heure à nous vanter l'humanisme de sa société, avant de nous expliquer qu'ils étaient aussi des gens très sérieux, et qu'ils avaient donc déjà enclenché des poursuites contre nous. La qualité de leur...

Condamnation des appartements innocupés

Depuis hier, des travailleurs sont venus condamner les appartements innocupés de l'immeuble. Ils ont installé des énormes portes blindées par dessus les portes existantes, ont également soudé les volets des fenêtres du 1er étage. L'un d'eux m'a fait comprendre que "de toutes façons, vous n'allez...

La préfecture aussi irresponsable que d'habitude

Les journalistes sont venus. Les articles ont paru. Et ils se concluent par les accusations de mensonge de la préfecture. Nous inventerions donc la situation des gens que nous cotoyons ? Ils inventent leurs témoignages ? Nous hallucinons collectivement depuis des mois aller chercher les gens devant...

Nous avons envoyé ce matin notre communiqué à tous nos contacts ainsi qu'aux médias.

Nous avons meublé la cuisine et ajouté des sommiers aux matelas. Vivre sans matériel de cuisson n'était pas possible plus longtemps. Rendre disponible à tous une cuisine équipée en accueil de jour était une de nos premières revendications à la mairie. Car avec pour certains zéro ressources, pour...

Ouverture du centre social autogéré

Le mercredi 2 août, nous avons investi un immeuble HLM trouvé dans un état d’abandon déplorable. Porte de l’immeuble endommagée, portes de la plupart des appartements ouvertes à part celui d’une famille avec un bébé et deux autres inhabités mais verrouillés. Le hall de l’immeuble était souillé de...

  • Le collectif CODAC (Collectif On Dort Au Chaud) peut être contacté à l’adresse suivante : codac18@netcourrier.com